La péniche

Le lieu

CARTE CADEAU

En panne d'idées cadeau pour Noël ?

La Péniche vous propose :

- carte cadeau pour le brunch du Dimanche

- carte cadeau du montant que vous souhaitez offrir pour passer un moment sur La Péniche

- sachet de thé de "La Route du Thé"

VENTES A EMPORTER

LES VENTES A EMPORTER DE LA PENICHE :

- saumon du Borvo

- escargots de Croque Bourgogne

- thés de "La Route du Thé"

- bouteilles de vin

Noël sur La Péniche


              

 

 

Anniversaire

Le 12 Août dernier, La Péniche a soufflé sa première bougie.

Merci à vous, chers amis, chers clients pour votre soutien, votre fidélité... votre patience.

L'équipe

L'automne sur La Péniche d'Auxerre


        

Venez découvrir et profiter de l'intérieur cosy et chaleureux de La Péniche où Maryse Labé et son équipe seront ravis de vous accueillir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'idée


                       

Après 20 ans exploitante du cinéma Casino à Auxerre, j’ai souhaité reprendre une activité.

J’ai visité la Péniche, anciennement Le Maurey (j’en profite pour remercier Marc PHILIPPE pour sa grande gentillesse et sa disponibilité à mon égard), et j’ai tout de suite eu un coup de cœur pour cet endroit atypique, magique. Une impression de dépaysement alors que nous sommes à Auxerre.

En été, sur la terrasse, on est... en vacances !!!! vue imprenable

En hiver, à l'intérieur, on est au chaud dans un cadre propice à la détente, à la relaxation pour prendre une consommation, bouquiner...

Les passerelles avec mon ancien métier :

  • Un lieu : je viens d’en parler ;
  • L’accueil : j’ai eu envie de créer un lieu où l’on se sente bien, comme un salon un peu feutré qui donne envie de se poser, de lire, de boire un verre… Un endroit cosy et élégant, peut-être un peu féminin…
  • L’animation : proposer des soirées à thème (œnologie, soirée femmes, musique…), atelier en direction des enfants, coller à l’activité auxerroise.

J’ai pris beaucoup de plaisir à aménager ce lieu, dont l’identité à travers sa décoration a largement été influencée par… le Cinéma.

Maryse Labé